Google Maps et les annuaires : au service de la visibilité des concessions

Alors que le parcours d’achat automobile est de plus en plus digital (recherche d’une concession, lecture des avis, comparaison des véhicules, etc.), la visibilité des concessionnaires sur Internet est capitale pour répondre aux nouveaux comportements des clients auto. En la matière, deux outils s’avèrent d’ailleurs essentiels pour votre référencement local : Google Maps et les annuaires en ligne. Mais pour profiter de leur potentiel, faut-il encore les utiliser dans les règles de l’art.

Visibilité des concessionnaires sur Internet : les prérequis

Avant tout, il est important d’avoir un élément en tête : l’inscription de la concession sur un annuaire en ligne ou dans Google Maps ne peut avoir un intérêt que si le référencement du point de vente est déjà optimisé. L’objectif ? Construire sur des fondations solides afin de renforcer sur le long terme la visibilité de la concession digitale. Dans cette optique, plusieurs préalables sont indispensables.

  • La création d’une fiche Google My Business : cet outil, vous permettant d’avoir une fiche sur Google, est tout d’abord indispensable pour être référencé dans Google Maps. Mais Google My Business vous permet aussi de gérer les informations de chaque point de vente local, de contrôler votre e-réputation ou encore de suivre les statistiques de votre concession (nombre de recherches, trafic web, etc.).
  • L’optimisation de votre référencement : pour les concessionnaires auto, la visibilité sur le web passe obligatoirement par un bon référencement de la concession digitale. L’enjeu est à la fois d’améliorer le référencement naturel via un contenu de qualité afin d’avoir une visibilité à long terme, tout en envisageant le référencement payant à certains moments stratégiques (ouverture du point de vente, journées portes ouvertes, etc.).
  • La présence sur les réseaux sociaux : Facebook, LinkedIn, YouTube… autant de supports désormais indispensables pour communiquer autour de votre activité et de votre concession digitale. En plus de participer à votre visibilité en ligne, les réseaux sociaux peuvent se montrer utiles pour animer une communauté et entretenir un lien privilégié avec vos clients et prospects.
  • L’adoption d’une stratégie responsive : alors que plus de la moitié des requêtes automobiles sont désormais réalisées sur mobile (1), il est essentiel d’adopter le responsive design, permettant d’offrir une expérience utilisateur irréprochable sur tous les supports (ordinateur, Smartphone, tablette, etc.). À titre d’exemple, une concession digitale inadaptée au format mobile pourra être la source d’une importante perte de trafic.

Concessionnaires sur Google Maps : les clés de la visibilité

Pour les concessionnaires, Google Maps est un outil offrant de nombreux intérêts : localisation de la concession, e-réputation, référencement local, etc. Néanmoins, il est essentiel d’adopter une stratégie efficace pour ressortir sur les requêtes que vous ciblez : « concession automobile Lyon », « Peugeot Paris 15 » ou encore « meilleur garage auto Rhône » par exemple. Pour cela, vous pouvez utiliser plusieurs leviers complémentaires.

  • Complétez votre fiche Google My Business : vous devez tout d’abord renseigner toutes les informations relatives à la concession sur votre fiche et les actualiser lorsque celles-ci évoluent (adresse, numéro de téléphone, lien vers la concession digitale, services proposés, horaires, photos, description personnalisée, etc.).
  • Validez vos établissements : Google est plus susceptible de référencer votre concession dans les résultats de recherche locaux si vous avez procédé à la vérification de votre identité et revendiqué la propriété de votre fiche.
  • Référencez-vous dans les bonnes catégories : semblables à des mots-clés, la catégorie principale et les catégories secondaires permettent à Google de connaître avec précision la nature de votre activité. Préférez donc des appellations précises (« concession automobile Renault Lyon 7e » par exemple) plutôt que des termes trop généralistes (« garage auto »). Pour faire les bons choix, demandez-vous tout simplement ce que les internautes sont susceptibles de taper lorsqu’ils recherchent un service équivalent au vôtre.
  • Améliorez votre e-réputation : les avis des clients et prospects sont indispensables pour améliorer la visibilité des concessionnaires sur Internet. Malgré un bon référencement sur Google Maps, votre taux de transformation risque en effet d’être faible si votre réputation digitale est mauvaise. Prenez donc le temps de répondre à tous les avis de manière personnalisée, y compris les positifs, et à inciter vos clients à donner leur avis sur votre fiche Google My Business.
  • Pensez à 360° : Google accorde de l’importance à l’actualisation de vos informations et aux interactions de la concession avec d’autres supports web. Pour conserver une bonne position dans les résultats de la Maps, vous pouvez ainsi animer régulièrement votre fiche (ajout de photos à l’occasion d’une journée portes ouvertes, indication d’horaires exceptionnels d’ouverture, etc.), créer du contenu qualitatif pour votre référencement naturel (ajouts de produits/véhicules, actualités, articles de blog, livre blanc, etc.) et renforcer le trafic de votre concession digitale via différents leviers (newsletter, netlinking, gestion des erreurs techniques, etc.).

Le référencement de la concession sur les annuaires en ligne

Pages Jaunes, Waze, Foursquare, 118000.fr… autant d’exemples d’annuaires en ligne dont les concessionnaires peuvent tirer profit. L’intérêt ? Améliorer la visibilité locale de la concession, mais également obtenir des backlinks pour renforcer le référencement de votre site Internet. Mais pour cela, faut-il encore adopter les bons réflexes.

  • Sélectionnez les annuaires faisant autorité : en premier lieu, vous devez repérer les annuaires les moins performants et fiables afin de les éliminer. Pour cela, assurez-vous que la plateforme est active et référencée sur Google, que la validation de l’inscription se fait manuellement, que l’annuaire n’exige pas de backlink et qu’il dispose d’une autorité de domaine élevée. C’est essentiel pour ne pas dilapider vos efforts et payer pour du référencement inutile.
  • Privilégiez les annuaires spécialisés : les annuaires thématiques et localisés sont indispensables pour ancrer votre concession et améliorer son référencement local. À titre d’exemple, vous pouvez vous inscrire sur l’annuaire du CNPA pour un ancrage thématique et sur la liste de votre CCI (Chambre de commerce et d’industrie) pour un ancrage local.
  • Ne sous-estimez pas les annuaires généralistes : bien que certains annuaires généralistes soient payants, ils ressortent généralement dans les premières pages lors des recherches locales des internautes. Pour les concessionnaires, de nombreux annuaires en ligne sont donc incontournables, à l’image de Pages Jaunes, 118712.fr, Mappy, Yelp, HubSpot ou encore Foursquare.
  • Complétez toutes vos informations : une fois les annuaires sélectionnés, il est primordial de compléter tous les renseignements autorisés (adresse, téléphone, site Internet, services, etc.) et de créer une description personnalisée et unique pour chaque fiche. Profitez-en également pour utiliser des mots-clés pertinents et localisés afin de ressortir sur les requêtes que vous privilégiez.
  • Suivez vos inscriptions : dans l’idéal, il est préférable d’étaler dans le temps vos inscriptions sur les annuaires afin d’éviter que Google ne les assimile à de la sur-optimisation. Prenez également le temps de contrôler régulièrement les fiches de votre concession pour vous assurer qu’elles sont toujours à jour et, le cas échéant, les actualiser.

Améliorez la visibilité de votre concession de A à Z

Vous l’aurez compris : l’optimisation de la visibilité d’une concession sur les annuaires, Google Maps et plus globalement sur Internet est un travail de longue haleine. C’est pourquoi, Imaweb vous propose un service tout-en-un pour améliorer le référencement de votre concession digitale et la visibilité de votre activité :

– optimisation du référencement naturel et payant,
– définition d’une stratégie webmarking et pilotage de vos réseaux sociaux,
– formation et accompagnement de vos équipes aux enjeux web,
– création et gestion de vos supports de référencement (Google My Business, Google Maps, annuaires, etc.),
– ou encore gestion et conversion de vos leads automobiles.

(1) Source : Les Français et l’achat automobile : comment convaincre à l’ère digitale ? – Think with Google – 2018

Les dernières actualités